objets divers



Tabouret

Ewondo :

Cameroun

 

prix : 275

Taille 46 x 26 cm. Hauteur du siège 25 cm.Hauteur des bords 30 cm

Ce tabouret a servi pendant longtemps à des initiations; il porte une réparation ancienne;

ART. N° 369
  • matière: bois
  • poids : 3844 g
  • taille : 30 cm cm

Soufflet de forge

Fang :

Gabon

 

prix : 350


ART. N° 290
  • matière: bois, peau
  • poids : 2025 g
  • taille : 64 cm

Tabouret.

Bamoun :

Cameroun

 

prix : 400

Art du Grassland. Motifs : animaux stylisés et têtes humaines.L'araignée est typiquement Bamoun. Diamètre : 27 cm


ART. N° 98
  • matière: bois
  • poids : 3100 g
  • taille : 32 cm

Mumuye, Calebasse

Mumuye :

Nigeria

 

prix : 450

Bouchon et statuettes typiques de l'art mumuye.


ART. N° 76
  • matière: calebasse, bois
  • poids : 0 g
  • taille : cm

Songye, Grand bouclier "kifwebe"

Songye :

RDCongo

 

prix : 650

Sert à orner la case de la société.


ART. N° 66
  • matière: bois
  • poids : 3300 g
  • taille : 80 cm

Gong royal Bamoun

Bamoun :

Cameroun

 

prix : 750

Extraordinaire gong en bronze. Le "gong" est une cloche simple ou double utilisée par les sociétés guerrières dans toute l'Afrique Centrale.

Les objets de bronze, de cuivre ou de laiton sont généralement obtenus par le procédé de la fonte à cire perdue, une technique qui connut son plus haut degré de perfection dans les royaumes d'Ifé et du Bénin. Si l'on en croit les traditions, elle serait originaire d'Ifé, d'où elle aurait passé plus tard au Bénin. L'Afrique n'a jamais connu d'art plus raffiné. La technique de la fonte-jaune s'est propagée ailleurs en Afrique occidentale de même que dans le centre du continent où elle prit rang parmi les arts de cour. Dans le procédé de la fonte à la cire perdue, le modèle est façonné en cire d'abeilles autour d'un noyau d'argile. Les détails sont rendus par des fils ou des gouttes de cire. Une fois le modèle terminé, on l'enrobe d'argile et, après séchage de l'enveloppe, on chauffe le tout. La cire s'écoule par un ou plusieurs orifices et le métal coulé à l'intérieur vient prendre sa place. Lorsqu'il est refroidi, il ne reste plus qu'à briser l'enveloppe et à dégager la pièce et le noyau d'argile.

ART. N° 330
  • matière: bronze
  • poids : 4430 g
  • taille : 56 cm

Bamoun, Bracelet de reine

Bamoun :

Cameroun

 

prix : 1250

Très lourd bracelet de bronze, réalisé à la cire perdue. VENDU

La technique de la cire perdue Les objets de bronze, de cuivre ou de laiton sont généralement obtenus par le procédé de la fonte à cire perdue, une technique qui connut son plus haut degré de perfection dans les royaumes d'Ifé et du Bénin. Si l'on en croit les traditions, elle serait originaire d'Ifé, d'où elle aurait passé plus tard au Bénin. L'Afrique n'a jamais connu d'art plus raffiné. La technique de la fonte-jaune s'est propagée ailleurs en Afrique occidentale de même que dans le centre du continent où elle prit rang parmi les arts de cour. Dans le procédé de la fonte à la cire perdue, le modèle est façonné en cire d'abeilles autour d'un noyau d'argile. Les détails sont rendus par des fils ou des gouttes de cire. Une fois le modèle terminé, on l'enrobe d'argile et, après séchage de l'enveloppe, on chauffe le tout. La cire s'écoule par un ou plusieurs orifices et le métal coulé à l'intérieur vient prendre sa place. Lorsqu'il est refroidi, il ne reste plus qu'à briser l'enveloppe et à dégager la pièce et le noyau d'argile.

ART. N° 131
  • matière: bronze
  • poids : 930 g
  • taille : 14 cm



carte ethnies du Nigeria
carte des ethnies du Nigeria
carte ethnies duCameroun
carte des ethnies du Cameroun
carte ethnies du Gabon
carte des ethnies du Gabon
carte ethnies du Gabon
carte des ethnies du Congo
tabouret